Produit ajouté au panier avec succès Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Quantité
Total
Plus que 0,00 € pour bénéficier de la livraison gratuite
Continuer Commander
Aromatiques.fr

Produit en France à St-Cyr-en-Val (45590)

Frais de port gratuits à partir de 59€

Expédition rapide les lundis et mercredi (en savoir +)

Paiement sécurisé

Comment protéger ses plantes aromatiques des pucerons et autres insectes prédateurs.

Qui n'a pas été désolé un jour de voir ses rosiers, son potager où ses parterres de fleurs envahis par des pucerons, et de se sentir impuissant, sauf à utiliser des produits polluants pour l'environnement. Il existe pourtant des solutions alternatives aux traditionnels insecticides chimiques.

Eviter la monoculture et les espaces vierges

Mélanger les familles, les genres, et les espèces de plantes : la première règle pour ne pas attirer des populations importantes d'insectes ravageurs, est d'éviter la culture mono-variétale dans votre potager ou vos massifs. Si une plante fait la gourmandise de certains insectes et que vous en couvrez une surface importante, cette population d'insecte en sera démultipliée. Si vous souhaitez faire un massif de rosiers, n'hésitez pas à planter d'autres vivaces ou annuelles entre chaque pied. Les plantes aromatiques peuvent jouer ce rôle, car leurs parfums puissants sont souvent répulsifs pour les insectes. La tanaisie, la mélisse citronnelle, les sauges, la ciboulette, la valèriane officinale, la santoline, le romarin ect....

Faire de son jardin un paradis pour les oiseaux

Attirer les oiseaux, les petits mammifères insectivores, les abeilles et les insectes prédateurs dans votre jardin : pour que tout ce petit monde trouvent un intérêt à votre jardin, il faut qu'ils puissent s'y nourrir et y nicher. Pour qu'ils puissent s'y nourrir, il faut qu'ils y trouvent une quantité suffisante de nourriture pour y rester. Installez des plantes et des arbres qui produiront des fleurs, des fruits et des graines tout au long de l'année et serviront de nichoir.

Comment nourrir ceux qui protègeront votre jardin

Installez dans vos massifs ou dans votre potager des plantes qui attireront certains insectes, par exemple de l'absinthe, des cardons ou de la rue pour les pucerons. Lorsque des colonies de pucerons noirs auront envahi les pieds d'absinthe ou de rue, vous ne tarderez pas à voir apparaître des coccinelles, des punaises et des oiseaux. Installés dans votre jardin ils continueront à y faire le nettoyage. Un équilibre s'établira dans vos cultures.

Comment pratiquons nous dans nos serres

Dans nos serres nous implantons dès le mois de mars et jusqu'en septembre Adalia bipunctata, une coccinelle prédatrice du puceron, Amblyseius cucumeris, un acarien prédateur du thrips, Aphidius colemani, un hyménotère prédateur du puceron, Dacnusa sibirica et Diglyphus isaea contre la mouche mineuse, Encarcia formosa, Eretmocerus eremicus et Macrolophus caliginosus contre la mouche blanche (Aleurodes).