Produit ajouté au panier avec succès Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Quantité
Total
Plus que 0,00 € pour bénéficier de la livraison gratuite
Continuer Commander
Aromatiques.fr

Produit en France à St-Cyr-en-Val (45590)

Frais de port gratuits à partir de 69€

Livraison rapide et DRIVE (en savoir +)

Paiement sécurisé

Panier minimum 10€ pour commander

Nouveau ! Jusquiame noire Agrandir l'image

Jusquiame noire blême

JUS758

Disponible

6,13 € TTC

Hyoscyamus niger var. pallidus

Pot carré 10X10cm  0,75L

Disponible septembre à avril

Description complète

Fiche technique

Partager :

  • Ensoleillée H/ Exposition : Ensoleillée
  • Indifférent I/ Nature du sol : Indifférent
  • 25 à 50cm J/ Hauteur : 25 à 50cm
  • médicinale N/ Utilisation : médicinale

En savoir plus

La jusquiame noire blême est une plante médicinale très ancienne puisque utilisée depuis 1600 avant JC que l'n trouve aussi dans les parterres de vivaces pour sa floraison aux couleurs originales.

Origine de la jusquiame noire blême

La jusquiame noire blème(autrefois hanebane) désignée par son nom botanique, Hyocyamus niger est une plante médicinale vivace ou bisannuelle dans les différents climats où on la trouve et les méthodes de culture. Comme la Belladone ou le Datura, cette plante de la famille des solanacées, est connue pour sa toxicité et il est nécessaire de consulter son médecin avant de l'utiliser. Cependant la concentration en alcaloïdes de cette plante, comme la scopolamine, l'atropine et l'hyocyamine est moins importante que pour ces deux congénères citées. Cette plante a été identifié depuis 1600 avant JC et décrite par la civilisation Egyptienne puis Mésopotamienne comme on peut le constater sur les papyrus de Thèbes nommé Papyrus Ebers. En Scandinavie pendant la période de l'âge de bronze, la jusquiame noire blême entrait dans la fabrication de leurs bières (accompagnée de la myrte et de la reine des prés) aux effets grisants. Dans beaucoup de civilisation, ces effets divinatoires étaient connus et utilisés. Durant le 1er siècle, le médecin grec Dioscoride écrit un article sur la hyocyamo dans son traité De Materia Medica et reconnait ses effets antalgiques sur les douleurs des oreilles et dentaires. Dans la même pèriode, Pline l'ancien, encyclopédiste à Rome, décrit les effets de cette plante sur la dilatation des pupilles. Les descriptions des effets par ingestion de la jusquiame durant l'histoire indiquent des effets notoires hallucinogènes et divagateurs. Jusqu'au début du 16ème siècle, la jusquiame faisait partie des plantes composant une éponge soporifique pour permettre les interventions chirurgicales sans trop de douleurs ressenties. Cette plante bisannuelle est plus souvent plantée aujourd'hui pour sa floraison dont la fleur en forme de corolle avec des couleurs allant d'un jaune pâle (d'ou son nom) à un jaune verdâtre. Elle pousse un peu partout en France, avec une préférence pour les friches et bords de fossés, contrairement à la jusquiame blanche (Hyoscyamus albus) plus implantée près de la Méditerranée.

La jusquiame noire dans la pharmacopée

La jusquiame noire blême est connue depuis l'origine comme étant une plante toxique qu'il faut manipuler avec précaution. Il est impératif de faire appel à son médecin de famille ou un phytothérapeute avant de l'utiliser. C'est le surdosage qui est dangereux. Celui-ci provoque de la tachycardie, des hallucinations , des spasmes et dans les cas les plus graves, des arrêts respiratoires. Cette plante est moins dangereuse que la mandragore, la Belladone ou le datura, et ses effets néfastes sont rarement observés. En Europe, elle a été longtemps associé à des rituels de magie noire (d'où son nom), permettant d'entrer dans un état second. On trouve chez les professionnels des préparations de teinture pour obtenir une forme galénique ayant un faible risque toxique. Toutes vos préparations personnelles contenant de la jusquiame doivent être diluées. En Asie, on utilise les graines pour leur pouvoir analgésique. Elles sont connues pour avoir des effets fébrifuges, anthelminthiques et anticancéreux.

Culture de cette plante médicinale au charme certain

Si vous la cultivez pour son côté décoratif original, vous serez comblés. Facile à cultiver, elle est très commune à l'état sauvage dans les friches, les terres en jachère, les bords de fossés à l'ouest de la France, au Royaume-Uni et jusqu'aux zones humides des côtes des Pays-Bas, mais aussi parfois dans quelques régions tempérées de Russie, d'Asie et d'Afrique du nord. Elle est plus sporadique ailleurs mais les modifications intervenant dans le climat, modifient sa zone naturelle. Si vous la plantez dans votre jardin, elle se plaira pratiquement partout jusqu'à 1000 mètres d'altitude. Elle supporte toutes les natures de sol et résiste à la sècheresse comme aux pluies abondantes. On ne lui connait pas de maladie, mais il faut la protéger des limaces. La jusquiame noire peut être parfois invasive, mais cela lui sera vite pardonné car elle sera parfaite dans vos massifs. 10 à 12 plants au m2.

A/ Autre nom français :Hanebane
B/ Famille :Solanacée
C/ Genre :Hyoscyamus
D/ Espèce :niger
E/ Sous-espèce :var. pallidus
F/ Cycle :bisannuel, vivace éphémère
G/ Zone climatique :zone 9 : -1° à -6°C
H/ Exposition :Ensoleillée
I/ Nature du sol :Indifférent
J/ Hauteur :25 à 50cm
K/ Floraison :Juin à septembre
L/ Couleur de la floraison :jaune
M/ Couleur du feuillage :vert clair
N/ Utilisation :médicinale
O/ Disponibilité :septembre à avril

Vous aimerez aussi